Vitalité

Se sentir petit

vitalité

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de vous sentir petit ? Face à une ou plusieurs personnes, ou certaines situations, qui s’apparentaient pour vous à une montagne écrasante. Si vous avez ressenti cela, je vous invite à découvrir ici plusieurs clés pour vous sentir plus grand, intérieurement et extérieurement. 

Ce sentiment d’être petit, je pense qu’énormément de personnes l’on touché, mais ce n’est pas un sentiment que nous devons accepter. 

Il s’agit de se rendre compte que nous sommes tous égaux. Nous le savons déjà intellectuellement, et pourtant on nous a faire croire qu’il y a les grands, et les petits, ceux qui sont en haut, ceux qui sont en bas.  Ceux qui ont droit à la réussite, à l’honneur à l’amour au pouvoir, à l’argent. Et puis ceux qui doivent se contenter de peu, qui ont une petite vie, avoir un peu d’amour, un peu d’argent, un peu d’amis, un peu de réussite. 

Mais chacun peut se sentir GRAND

Encore une fois la grandeur n’est pas quelque d’extérieur, c’est un sentiment intérieur. Lorsque vous connectez cette sensation, vous pouvez vraiment vivre la vie dont vous avez envie. C’est intéressant de repérer tous les endroits dans votre vie où vous vous diminuez, où vous vous rétrécissez, où vous dites « ce n’est pas pour moi », « je ne vais pas y arriver », « non c’est trop compliqué », « je ne suis pas prêt », « ce n’est pas le moment ». Ce sont des excuses. 

J’aime comparer un être humain à un bonzaï. Si on le met ce petit arbre en pleine terre il va devenir un arbre immense. Nus fonctionnons sur ce mode. Quand nous étions enfant, on nous a coupé nos racines, notre tronc, nos branches. Et adultes, nous continuons à couper nos racines, notre tronc, nos branches. 

Nous avons eu trois sortes de nourritures étant enfant :

La nourriture affective. Est-ce que nous avons reçu de l’amour, est-ce que nous avons été aimé, est-ce que nous avons été aimée comme nous avions envie d’être aime ? 

La nourriture intellectuelle. Est-ce que nous avons reçu des connaissances, est-ce que nous avons accédé à ces connaissances ?

La nourriture matérielle. Est-ce que nous avons eu du confort, est-ce que nous avons eu de l’argent, est-ce que nous avons eu accès à des biens matériels ?

Peu importe, finalement ce que vous avez reçu. Même si cela vous a aidé au départ, c’est à vous aujourd’hui de vous mettre en route pour vous procurer ces ressources affectives, ces ressources intellectuelles, ces ressources matérielles, parce que vous y avez droit, parce que tout le monde y a droit. 

Beaucoup de personnes n’osent se mettre en avant de peur d’être arrogantes, d’être visibles, donc susceptibles d’être critiquées. Elles souffrent de se sentir petites à l’intérieur, ne se permettent pas de faire de grandes choses, ne se mettent pas en vue. 

Le premier postulat pour sortir de cette petitesse est de se rappeler le principe d’égalité entre êtres humains. Nous sommes tous égaux. Nous avons tous des compétences, des qualités, aussi des travers, des zones d’ombres, qui que l’on soit. Personne n’est parfait, nous sommes en évolution, en permanence, jusqu’à la fin de nos jours. Commencez donc par juger les personnes qui vous rencontrez comme des égales. 

Puis, faites une liste de vos compétences, et de vos qualités. Conscientisez que vous êtes une personne formidable, capable de grandes choses. Souvent vous banalisez, « n’importe qui l’aurait fait ». Non vous l’avez fait, vous êtes grand. Donc faites la liste de tout ce que vous avez réalisé. Faite également la liste des vos compétences reconnues par les autres. Ecoutez ce qu’ils disent à propos de vous.

Sentez-vous grand, consciemment. Vous êtes une personne incroyable, indépendamment de votre taille, de votre sexe, de la couleur de votre peau, de votre nationalité, de votre travail ou de la taille de votre appartement. Faites cette démarche de vous lever le matin, de lever les bras, de regarder le ciel et de vous sentir grand, de vous ancrer dans la terre, d’adopter cette posture. Vous vous sentez grand à l’intérieur. Cette posture effectuée régulièrement va transformer votre vie. 

Il y a certaines choses qu’il est nécessaire d’arrêter, comme la comparaison ou au jugement. Cela crée un monde où des personnes sont supérieures à d’autres, un monde où cohabitent des dominants et des dominés. Revenons à l’équilibre, l’égalité, faisons cesser ces jeux de pouvoir. En vous sentant davantage grand, vous réduisez l’écart avec les personnes que vous avez mises sur un piédestal. Parce que VOUS l’avez fait. Vous êtes ici, vivant, l’achèvement du cheminement de la poussière d’étoile qui gravite dans l’espace depuis le big bang, pour s’incarner dans votre personne incroyable. Ce sentiment de petitesse vous a empêché de faire tellement de choses jusqu’ici. 

Pour vaincre ce sentiment de petitesse, travaillez l’estime de vous-même. Tous les jours, dites-vous à quel point, vous êtes une personne merveilleuse, une personne formidable. Sentez, ressentez cette grandeur dans votre esprit et dans vos cellules. Déployez votre corps, faites bouger votre corps, reconnectez-vous avec cette grandeur. Vous êtes grand, nous sommes tous grands, nous sommes tous capable des grandes choses, et le monde a besoin de nous, le monde a besoin de chacun. Chacun a un pouvoir d’influence, chacun a sa pierre à apporter à l’édifice d’un monde plus aimant, plus constructif. 

Alors je compte sur vous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *